Accueil
La Main Vide

Wado-Ryu
Nécessaire du Karaté-ka
Livres sur le Karaté
 



Le mot karaté trouve ses sources dans les mots japonais «kara », vide et « te » les mains.  Bien que l’origine du karaté trouve ses fondations très lointaines dans l’histoire de la Chine, le karaté-do, art martial, est né dans l’île d’Okinawa située entre la Chine et le Japon.  Il est dit que les habitants d’Okinawa, privés d’armes pour se défendre de tout assaillant, développèrent des techniques de combat à main nue déjà pratiquées dans l’île.  Au tournant du siècle dernier, les arts martiaux japonais subirent un changement radical en passant du jitsu, « art » ou « technique » avec une application guerrière au do, « méthode » ou « voie », qui, à travers l’exercice de la lutte, conduit à une amélioration de l’existence. Gichin Funakoski (1868-1957), considéré comme le fondateur du karaté moderne et notamment du style shotokan, aura parmi ses premiers élèves Hironori Otsuka (1893-1982), fondateur du Wado-Ryu (la Voie de la Paix), style de karaté pratiqué par le Karaté Club de Marcoussis.


Les 20 préceptes
du Karaté

 

  • Il ne faut pas oublier que le karaté commence et finit par le salut.

  • En karaté, on ne prend pas l'initiative de l'attaque.
  • Le karaté est un complément de la justice.
  • Connais-toi d'abord toi même, ensuite connais les autres.
  • En art, l'esprit importe plus que la technique.
  • L'important est de garder son esprit ouvert vers l'extérieur.
  • Le malheur provient de la paresse.
  • Ne pense pas que l'on fasse du karaté seulement dans le dojo.
  • L'entraînement en karaté se poursuit tout au long de la vie.
  • Vois tous les phénomènes à travers le karaté et tu trouveras la subtilité.
  • Le karaté est comme l'eau chaude, elle refroidit dès qu'on cesse de la chauffer.
  • Ne pense pas à gagner, mais à ne pas perdre.
  • Change selon ton adversaire.
  • L'essentiel en combat est de jouer sur le faux et le vrai.
  • Considère les membres de l'adversaire comme autant de sabres.
  • Dès qu'un homme franchit la porte d'une maison, il peut se trouver face à un million d'ennemis.
  • Prends ta garde comme un débutant, ensuite tu peux te tenir naturellement.
  • Il faut exécuter correctement les katas, ceux-ci sont différents du combat.
  • N'oublie pas la variation de la force, la souplesse du corps et le rythme dans les techniques.
  • Pense et élabore toujours.

Maître Gichin Funakoshi